Pierre Lagrange
Jean Lagrange
Georges Chauvin
Casimir Legendre
Pierre Lagrange
Camille Chauvin
Le 409è RI
Les hommes du 409è
Liens divers
 
Pierre LAGRANGE (1893-1955 frère de Jean) fut mobilisé au 147ème RI le 3 septembre 1914.
Je viens de débuter le recensement des MPLF de ce régiment, et pour partager les recherches un blog :
http://147ri.canalblog.com/
Si vous avez des renseignements, des documents, ou si vous souhaitez échanger n'hésitez pas à me contacter (voir adresse en page d'accueil ou sur le blog).

Pierre LAGRANGE fut blessé à deux reprises :
- une balle au poumon à Pareid (Meuse) le 5 avril 1915 lors de l'offensive de la Woëvre,

Extrait de l'historique du 147ème RI :
" HAUTS-DE-MEUSE. - 5 au 9 avril 1915.
Dans cette région, le 147e va encore arracher à l'ennemi quelques lambeaux de notre sol.
Le Colonel PICHAT est chargé des attaques des 5 et 6 avril ; les bataillons font preuve d'un élan admirable et franchissent, dans un ordre parfait, sous un feu très violent, la distance qui les sépare de la 1ère ligne allemande dont ils s'assurent la possession.
La nuit se passe à retourner les tranchées conquises et à les organiser face à PAREID et à MAYZERAY. Le lendemain l'attaque est reprise. mais le mauvais temps a empêché le réglage, et la préparation d'artillerie qui devait ouvrir des brèches dans les réseaux de fil de fer ennemis est inefficace.
Accueillies par des feux terribles, nos troupes ne peuvent progresser et s'établissent solidement. dans la tranchée prise la veille. Une pluie persistante transforme les tranchées en véritables ruisseaux; la température se refroidit singulièrement, la neige tombe, et toutes ces intempéries mettent le comble aux misères de la troupe.
Un des bataillons (le 2e ) tient deux jours et deux nuits, presque isolé du régiment, avec un admirable sto�cisme, sous un bombardement intense, jusqu'à ce que sa relève soit décidée.
La 1ère section de la 2e compagnie est citée à l'ordre par le Général Commandant la 4e division d'infanterie en ces termes: � En 1ère ligne, le 5 avril, à l'attaque d'une position allemande, a fait preuve d'un élan admirable. Bien que perdant les 2/3 de son effectif, a franchi sous un feu très violent environ 1000 mètres dans un ordre parfait, débordant de 100 mètres la position occupée par l'ennemi et obligeant ainsi celui-ci à la retraite. �

Pierre LAGRANGE faisait partie de cette Cie citée.
Le Service de santé des Armées (SAMHA, que je remercie, m'a communiqué copie du contr�le nominatif de l'h�pital militaire de Verdun où son nom figure, la Cie (la 2è) à laquelle il était, ainsi que ses dates d'entrée et de sortie (du 06/04/1915 au 11/04/1915).

- éclats d'obus à la face à Estrées (Somme) en ao�t 1916.

Extrait de l'historique du 147ème RI :
" SOMME. - 13 Juillet au 23 octobre 1916.
Dans la Somme le régiment a l'honneur de prendre part au déclenchement des offensives victorieuses qui, morceau par morceau, arrachent notre terre sacrée aux mains de l'ennemi.
Du 1er au 11 ao�t le régiment tient les tranchées situées au nord-ouest de DOMPIERRE et nouvellement conquises; Il est relevé dans la nuit du 11 ao�t et va se reposer à PROYART et aux environs. II remonte en ligne le 29 ao�t pour attaquer, mais un violent orage rend le terrain impraticable, inonde les boyaux et cause de nombreux éboulements ; le secteur est dans un état lamentable.
Les troupes qui devaient attaquer, incapables d'aucun effort dans de telles conditions, sont relevées. Le 147e retourne à PROYART.
Mais une semaine après le soleil a séché la boue et de plus il devient urgent de décongestionner le front de VERDUN où l'ennemi renouvelle constamment ses furieux assauts.
Le 4 septembre notre offensive se déclenche sur tout le front de la Somme et le régiment attaque BERNY.
C'est le combat heureux, sous un soleil splendide, avec une préparation d'artillerie telle qu'elle enthousiasme les hommes et c'est sous cette impression qu'ils partent à l'assaut, à l'heure fixée, avec un entrain et une confiance admirables. "

A partir du 28 décembre 1917,il fut affecté au 65 RI et termina la guerre sous les couleurs de ce régiment.
Titulaire de la Médaille Militaire et de la Croix de guerre avec étoile de bronze.
La citation qui lui a valu la Croix de guerre :

Citation à l'ordre du 147 RI n� 208 du 25/12/1916 : � Très bon soldat, brave au feu. Blessé le 05/04/1915 et le 30/08/1916 �

 
Vers 1914-1915
En 1921
Estrées (80) Entrée du 109 RI
 
Médaille militaire
Attestation de décoration de Médaille militaire (Grande chancellerie de la Légion d'Honneur)
Croix de guerre avec une étoile
 
 
 
 
 
 
 
 
pages créées le 12/05/05
mise à jour : 09/01/2010